Modernité hermaphrodite : Art, histoire, culture

Modernité hermaphrodite : Art, histoire, culture, par Magali Le Mens, est paru le 17 octobre 2019. Il aborde la question de la représentation du mythe de l’hermaphrodisme, en faisant le lien avec les vies réelles vécues des personnes intersexes.

MAGAli le mens est membre du réseau francophone de recherche sur l’intersexuation.

Résumé

Modernité hermaphrodite aborde près de deux siècles de l’histoire de ceux qu’on appelait jusqu’au début des années 2000 les hermaphrodites, qui, pour beaucoup, aujourd’hui préfèrent adopter la dénomination d’intersexes. Il commence au moment où pendant la seconde moitié du XVIIIe siècle les savants, anatomistes, philosophes, mythologues, artistes, littérateurs et érudits éclairés leur ont accordé un intérêt méthodique et symbolique particulier, et se termine au début du XXe siècle lorsqu’on a commencé à vouloir faire disparaître leurs anatomies sous les scalpels des chirurgiens. L’attention toute particulière qu’accorde Johann Winckelmann, père de l’histoire de l’art, aux hermaphrodites en fait le symbole du beau idéal, transcendant l’anatomie de deux sexes au travers d’un individu, jusqu’au XXe siècle où les mutilations quasi systématiques de ce qui représente, dès la naissance, un tabou médical et social deviennent la norme. Magali Le Mens met en lumière les paradoxes et le conséquences de la confusion entre une population bien réelle et tout l’imaginaire qu’elle véhicule. Ce volume enrichi de 110 illustrations en couleur vient combler un manque dans l’histoire des personnes intersexuées. Jusqu’à présent, les ouvrages existants se concentraient uniquement sur l’aspect médical et biologique de leur histoire. Magali Le Mens propose de redonner une présence à cette population oubliée qui nous permettra de mieux aborder encore l’histoire binaire de la différence des sexes, pour mieux la dépasser.

Magali Le Mens est docteure en Histoire de l’art. Elle a soutenu en 2007 une thèse intitulée « Ambiguïté sexuelle dans l’art de Winckelmann à Mondrian (1750-1930) : au-delà des deux sexes, visibilité des hermaphrodites, figuration et passage à l’abstraction » qui est le socle de recherche à l’origine de Modernité hermaphrodite. Elle a récemment enseigné à l’Université de Genève. Elle a coécrit avec Jean-Luc Nancy L’Hermaphrodite de Nadar paru en 2009 (Créaphis).

Source : Éditions du Félin


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search