Contrat doctoral DILCRAH 2019

Audrey Boisgontier, doctorante au Centre de Recherche et d’Étude sur les Droits Fondamentaux de l’Université Paris Nanterre a été désignée lauréate du Contrat doctoral DILCRAH 2019 Son travail de recherche porte sur le droit à l’épreuve de l’intersexuation et s’intéresse plus spécifiquement à la notion de bicatégorisation comme obstacle au respect des droits fondamentaux des personnes intersexes.

Audrey boisgontier est membre du réseau francophone de recherche sur l’intersexuation.

Le jury pluridisciplinaire composé de membres du Conseil scientifique de la DILCRAH présidé par Smaïn LAACHER s’est réuni les 24 juin et 3 juillet afin d’examiner les 29 dossiers de candidature et d’auditionner les 7 candidats retenus pour les jury final.

Le soutien de la DILCRAH aux projets de recherche qui contribuent à une meilleure connaissance des phénomènes de racisme, d’antisémitisme et de LGBTphobies s’inscrit dans le cadre du plan national de lutte contre le racisme et l’antisémitisme 2018-2020 présenté par le Premier ministre le 19 mars 2018.

L’appel à candidatures « Contrat doctoral DILCRAH 2019 » cible les recherches innovantes, toutes disciplines confondues, qui portent explicitement sur les thématiques du champ de compétence de la Délégation interministérielle à la lutte contre le racisme, l’antisémitisme et la haine anti-LGBT.

Source : DILCRAH


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search